Bio

Alain Francœur est né à Shawinigan.

Autodidacte, il n’a jamais cessé de produire et d’évoluer malgré un retrait volontaire de l’espace public il y a 30 ans. Son exposition de septembre veut nous faire visiter en deux semaines le chemin créatif qu’il a parcouru depuis ce temps.

Artiste hors normes, Alain Francœur s’est toujours tenu loin des chapelles, des tendances. Il en a payé le prix il y a 30 ans : on lui demandait de trouver son style mais il ne voulait pas se conformer. Il voulait suivre sa propre voie. Ce qu’il a fait hors des circuits à la mode. Il est aujourd’hui prêt à nous faire partager son plaisir créatif.

Maître du dessin et de la couleur, il s’exprime autant dans l’abstrait que dans le portrait. Et quels portraits ! Son imagination est sans limite. Il interprète ses personnages, les habille, les coiffe, les décore. Ses peintures abstraites, quant à elles, débordent de signes, de symboles, de couleurs, dans une harmonie stupéfiante. Aucun mauvais goût, rien que du plaisir à voir, à goûter.

Multidisciplinaire, Alain Francœur est maître des couleurs comme des moyens d’expression : il donne dans la peinture, l’écriture, l’art numérique, les meubles et objets d’art, la joaillerie et la photographie. Rien ne l’effraie. Il touche à tout, réussit dans tout.

Depuis 5 ans, il connaît un succès incroyable sur Facebook, Twitter et Instagram avec son art numérique.

Le monde est sans frontières. Son statut de précurseur s’impose.